L'école

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/8

L'Esä | Dunkerque-Tourcoing

Née le 1er janvier 2011, de la fusion de l’ERBA de Dunkerque et de l’ERSEP de Tourcoing, l’Esä prépare au DNA Art (Diplôme National d’Art, option Art, diplôme national du Ministère de la Culture conférant grade de Licence), et au DNSEP Art (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique, diplôme national du Ministère de la Culture conférant grade de Master) mention "Art, Société, Nature" sur le site de Dunkerque et mention "Art, Sciences, Nature" sur le site de Tourcoing.


L’Esä accueille près de 300 étudiants répartis sur ses deux sites, favorisant une offre pédagogique diversifiée et originale au sein de son option Art, qui se déploie entre métropole lilloise et littoral. L’essence transfrontalière des territoires est propice aux échanges : la proximité de grandes capitales culturelles européennes (Bruxelles, Gand, Liège, Lille, Londres, Rotterdam...) renforce le rayonnement et l’étendue de l’offre pédagogique. Le réseau académique, professionnel et institutionnel ainsi constitué permet de construire une véritable dynamique de projet et de cursus dans les champs pédagogiques, de l’insertion professionnelle, de la mobilité internationale et de la recherche.

Cet Établissement Public de Coopération Culturelle à caractère administratif qui est consacré à l’enseignement supérieur et la recherche dans le domaine de l’art, est placé sous le contrôle pédagogique du ministère de la Culture. Il bénéficie des contributions financières des Villes de Tourcoing et Dunkerque, de l’État et de la Région Hauts-de-France.

L’Esä est membre de 50° Nord - Réseau transfrontalier d’art contemporain et de l‘ANdÉA - association nationale des écoles d’art.

Le site de Dunkerque

Bien longtemps après la création de la 1e école de dessin en 1769, l’ERBA de Dunkerque naît en septembre 1984. Située rue du Jeu de Paume, elle propose alors en marge d’un département de pratiques amateurs une formation de deux ans qui débouche sur l’obtention du Certificat d’Études d’Arts Plastiques.

C’est en 1989, devant le nombre croissant des effectifs étudiants, que l’école obtient l’agrément du ministère de la Culture pour l’ouverture de la 3e année, du second cycle et l’habilitation pour les diplômes DNAP et DNSEP, dont les premiers sont présentés en juin. Le département enseignement supérieur prend ses nouveaux quartiers dans les bâtiments situés avenue de Rosendaël.

En 1992, le FRAC Nord - Pas de Calais s’installe et voisine l’école de quelques mètres ; tout naturellement, les partenariats se développent entre les deux structures, devenant plus que jamais constructifs aujourd’hui. Au cours de l’année scolaire 2011-2012, l’école de Dunkerque emménage dans de nouveaux locaux, en centre ville, sur le site de l’ancien collège Van Hecke. Avec le Conservatoire de Musique et d’Art Dramatique de Dunkerque, qui occupe des bâtiments du même îlot, des collaborations se structurent.

L’Esä a signé des conventions de partenariat avec la majorité des acteurs culturels, éducatifs et sociaux du territoire. Ceci lui permet d’organiser de nombreux événements et projets dans la cité, de monter des expositions à l’intention des habitants, de coopérer avec les écoles, les musées, le FRAC Grand Large — Hauts-de-France, la maison d’arrêt de Dunkerque, le Centre Interprétation Art et Culture, la Halle aux sucres, Fructôse, La Plate-Forme, le Château Coquelle...

Le site de Tourcoing

L’école, alors « école académique de dessin », naît en 1836. En 1843, y est adjointe l’école gratuite d’architecture. En 1994, l’École Régionale Supérieure d’Expression Plastique, ERSEP, se trouve à l’étroit dans les murs du lycée technique Colbert. La municipalité décide donc de transférer l’établissement sur un ancien site industriel du centre ville.

En 1999, c’est avec l’arrivée du Département Arts [UFR Arts et Culture] de l’Université Lille 3 que naît un véritable « Campus Arts Plastiques ». Le site de Tourcoing offre ainsi cette particularité remarquable en partageant non seulement des locaux mais aussi des projets pédagogiques avec le parcours Arts plastiques et visuels de l’Université. Cette situation favorise un engagement fort dans le domaine de la recherche en art.

L’Esä a signé de nombreuses conventions de partenariat avec la plupart des acteurs culturels, éducatifs et sociaux du territoire, en particulier tourquennois. Ceci lui permet d’initier un grand nombre d’événements et de projets, d’organiser des expositions, de travailler avec les écoles péri et post-scolaires, les musées, ainsi qu’aux étudiants de s’immerger dans le réseau de la ville.

L’école propose un enseignement périscolaire adressé aux Tourquennois amateurs et au public métropolitain.

Dans le cadre de la filière Art.image, des cours et ateliers sont décentralisés et assurés en partie au Fresnoy - Studio national des arts contemporains.

Enfin, l’Esä partage des enseignements avec l’Université de Lille, débouchant sur la création d’un double Master.

thumb__1300679_1024.jpg