POÉTIQUES DES FLUX

Mondialisation, lieux et non lieux, réseaux, sédentarité ou nomadisme, perception de l’espace et du temps… Dans un monde en transition, les questions liées aux déplacements des personnes, aux échanges des marchandises, des capitaux, des données et des informations peuvent être interrogées. Ces flux matériels et immatériels révèlent la relation aux territoires et leurs interrelations, ainsi que la question de la mobilité. Ce programme propose d’explorer ces questions contemporaines en combinant différentes entrées d’ordre politique, sociologique, géographique, urbanistique, écologique qui peuvent être abordées soit de façon isolée soit combinées entre elles. Il s’agit de procéder à des expérimentations à travers la création d’objets plastiques sans exclusivité de modes ou de médiums (écriture textuelle ou visuelle, images fixes ou mobiles, dispositifs, œuvres pérennes ou éphémères, in situ ou transposables). Cette production plastique s’appuiera nécessairement sur des éléments d’expertise et d’analyse de terrain issus tant de l’observation directe notamment de l’immersion que de l’apport complémentaire des disciplines liées aux sciences humaines et sociales ou aux sciences dures.