Recherche

1/8

Inscription aR+IMAGE

1er juin 2019

Plus d'informations ici

Inscription périscolaire

ici

 

Dossier d'inscription

Rubrique "études"

Concours du 5 sept. 2019

Rubrique "études"

L’initiation à la recherche en premier cycle (semestres 1 et 6) à l’ESÄ se déploie à travers différents dispositifs : le projet personnel de l’étudiant et le dossier pour le DNA, les AIRC (Ateliers d’Initiation à la Recherche et à la Création) et les cours de méthodologie de la recherche. (voir pour plus de détails le livret “Etudier à l’ESÄ” et le livret des enseignements)

 

En second cycle, l’ESÄ s’est munie de différents outils qui préparent les étudiants au passage du DNSEP et à la constitution d’une recherche personnelle.

Unité de recherche “Hyper Local”

Les Écoles supérieures d’art et de design du Nord ont déposé ensemble le projet d’une Unité de Recherche intitulée “HYPER.LOCAL” auprès du Ministère de la Culture (appel à projet Recherche, axe 1, mars 2016).

Son élaboration a été l'occasion de formaliser les complémentarités et de systématiser les convergences sans amoindrir les spécificités des différentes options réparties sur le territoire régional.

Les activités de recherche comme les activités pédagogiques s'articulent au sein de l’Unité de Recherche pour traiter les questions relatives à l'art, au design et à la communication dans une société contemporaine où les formes de conception, de création, d'échange et de savoir sont redéfinies par les changements technologiques, sociaux, économiques et écologiques.

Ainsi, les approches plurielles proposées par les écoles d'art, de communication et de design du Nord proposent d'investir les questions de représentation, de production et d'échange à l'échelle « hyper locale » selon une approche sensible, micrologique, critique et novatrice du territoire. La question du rapport au « lieu » et au « monde », au « local » et au « global », celle de la topographie et de la géographie, c'est-à-dire de la communication des ordres de grandeur au sein de microsystèmes multidimensionnels, est un enjeu important pour le territoire aujourd'hui et les pratiques qui s’y inventent. (voir pour plus de détails le livret “Etudier à l’ESÄ” et le livret des enseignements)

http://hyperlocal.es

Lignes de recherche

Art et citoyenneté

 

La ligne de recherche “Art et citoyenneté” s’attache à étudier les relations de l’art avec les domaines où s’exercent plus spécifiquement les relations des citoyens avec le domaine public : l’espace public, la géopolitique, le monde du travail, les relations entre les groupes sociaux etc. L’apport des sciences humaines est donc essentiel dans ce contexte. En quoi l’art et le monde de l’art s’intègrent-t-ils dans ces interactions et en quoi constituent-t-ils ou non un domaine singulier ? Quel rôle peut jouer l’art dans ce contexte ? Cette ligne de recherche est en lien étroit avec les ARC “Art et Cité”, “Work” et “Les scènes à l’épreuve des arts plastiques”.

 

Art, science, sensorialité

 

L’objectif de la ligne de recherche “Art, science, sensorialité” est d’interroger des formes actuelles d’art d’une part, en lien avec le domaine scientifique et, d’autre part, ne mettant pas uniquement en jeu le sens de la vue. Ainsi, en questionnant des entités irreprésentables étudiées par la science ou bien des oeuvres faisant appel aux sens dits mineurs que sont le goût, le toucher et l’odorat, l’art s’interroge sur ses propres outils, leur capacité à “traduire”, à interpréter et de ce fait à produire et à penser des objets hybrides, qui questionnent les classifications, les catégories, en remettant en cause leur validité et leur pertinence dans notre monde contemporain. Cette ligne de recherche intègre notamment les ARC “Sens mineurs” et “Images, sciences et technologies”.

Les ARC

Les lignes de recherche sont directement associées aux ARC des deux sites, Dunkerque et Tourcoing. Ces ARC sont décrits ci-dessous car s’y donne à voir l’articulation entre formation et recherche mentionnée plus haut.

ARC associés à la ligne de recherche “Art, science, sensorialité”

Images, sciences et technologies

 

Sur le plan de la formation, cet ARC articule au sein même de la maquette enseignements, rencontres avec des scientifiques, invitations de chercheurs et production plastique. Il s’attache à interroger les modalités contemporaines de collaboration entre l’art et la science en construisant des échanges entre des étudiants, des artistes et des chercheurs associés, en suscitant des travaux au sein même des laboratoires de ces derniers. Depuis 2015, cette recherche questionne les protocoles, les images et imageries, les instruments empruntés aux uns ou aux autres, artistes ou scientifiques et les effets de ces échanges et emprunts. Cette recherche est associée à la thématique “Arts, Sciences et expérimentations” du Centre d’étude des arts contemporains (CEAC, Université de Lille) et ouverte aux étudiants du master Arts de l’Université de Lille.

En 2015-1016 cet ARC a travaillé la question des modalités de l’attention avec la plateforme scientifique EquipEx IrDive (Recherche et innovation dans les environnements visuels, Numériques et Interactifs), à l’Imaginarium (Tourcoing) - voir aussi les  journées d’études portant sur la « Réticulation du monde » (partenaires : SCALab, UMR CNRS 9193 (CNRS, Lille 2, Lille 3). Le projet de 2016-2017 a interrogé l’univers du microcosme, en association avec le Centre d’art Espace Croisé (Roubaix) et le laboratoire TISBio (CNRS, Université de Lille-Sciences et Technologies,: UMR CNRS 8198 ; UFR de Biologie). En 2017-2018, le programme a collaboré avec des chercheurs du CERN et de l’Institut Paul Scherrer (CH) et a interrogé, avec des physiciens, la question de la perception d’éléments (particules, etc.) dont on ne saisit que des interactions. Chacun de ces programmes a donné lieu à une exposition et une édition reprenant les contributions scientifiques et les projets artistiques s'y référant.

http://prist-esanpdc.fr

Les sens mineurs

Articulant lui aussi formation et recherche au sein même de la maquette, l’ARC “Sens mineurs“ a été créé en octobre 2012 par un enseignant de l’ESÄ, membre associé du CEAC (Université de Lille), et une historienne et théoricienne de l’art, maîtresse de conférences pour le Département Arts de l’Université de Lille. Cet ARC s’adresse aux étudiants de second cycle des deux établissements et conjugue approche théorique et incitation à mener des projets créatifs spécifiques. Sur le plan de la recherche, cet ARC s’est donné pour objet l’étude des sens dits mineurs (toucher, goût, odorat), tels qu’ils sont représentés ou mis en oeuvre dans l’art contemporain. Construite sur un dialogue entre histoire de l’art et critique d’art, elle invite des artistes et des chercheurs de l’ESÄ, de l’Université de Lille (Sciences Humaines et Sociales et Sciences et Technologies) ou d’ailleurs à explorer tel ou tel de ses aspects faisant l’objet d’un programme annuel ou bisannuel. Elle articule un séminaire, des workshops, des journées d’étude, des expositions et des publications.

Le programme engagé depuis la rentrée 2016 s’intitule « La dimension olfactive ». Il a accueilli, lors de workshops et d’expositions, plusieurs artistes, dont Julie C. Fortier et Boris Raux, et, au cours d’un séminaire mutualisé et d’une journée d’étude, de nombreux chercheurs intervenant dans plusieurs domaines (histoire de l’art, musicologie, littérature, communication, glycobiologie). Dans le cadre de ce programme, des productions d’étudiants réalisées dans les ateliers d’artistes de l’ESÄ  (Son, Livres d’artistes) font l’objet d’expositions.

Les séminaires

Des séminaires permettant une articulation forte entre formation et recherche sont proposés en second cycle (voir livret des enseignements)

Initiation en cycle 1 : Les AIRC
(Atelier d’Initiation à la Recherche et à la Création)

L’ESÄ a mis en place depuis plusieurs années les AIRC (Ateliers d’Initiation à la Recherche et à la Création) dont le but est d’introduire les étudiants d’années 2 et 3 dans un processus de recherche qu’ils développeront en cycle 2. D’un format moins important et traitant de problématiques moins larges que les ARC, les AIRC engagent néanmoins les étudiants dans une démarche de recherche qui est complétée par des cours de méthodologie spécifiques . (voir Guide des enseignements 2019-2020)

ARC associés à la ligne de recherche “Art et citoyenneté”

Art et Cité

 

Depuis 2012, l’ESÄ déploie un ARC autour de la thématique « Art et Cité ». Les activités de cet ARC se déclinent sur le mode de la recherche artistique, de réflexions théoriques et d’interactions pédagogiques.

Il s’agit d’interroger la façon dont les pratiques artistiques s’articulent avec les enjeux sociétaux actuels (développement durable, mondialisation, migrations…). Sont étudiés et expérimentés également les enjeux de la posture de l’artiste et de ses modes opératoires, les nouvelles modalités d’interventions, de participation, d’interaction avec l’environnement et/ou les habitants. La Cité est envisagée comme espace commun tant spatial que social et ne fait pas exclusion des zones urbaines, péri-urbaines ou rurales. Cet ARC réunit des enseignants plasticiens et théoriciens, ainsi que des chercheurs associés. Cet axe s’appuie sur un partenariat privilégié avec La chambre d’eau, structure de résidence d’artistes située dans l’Avesnois, inscrite  dans un réseau à l’échelle internationale (Europe, Mexique) et le Laboratoire CECILLE (Université de Lille), mais également avec le Laboratoire Discontinuités (EA2468) de l’Université d’Artois, MIGRATION/MURMURATION, un programme inter-écoles d’art (ESAD Toulon Provence Méditerranée / EESI Poitiers-Angoulême / ESÄ du Nord Pas de Calais Dunkerque-Tourcoing) se développe depuis octobre 2016.

 

Work

 

En 2017-2018, L’ESÄ site de Dunkerque a ouvert un ARC sous le titre de “Work” qui structure l’enseignement en second cycle sur plusieurs années consécutives et pour lequel entre en compte une dimension spécifique de recherche liée au territoire.

En s’appuyant sur l’actualité des recherches en sciences économiques et sociales, sur le processus d’industrialisation dont le territoire de Dunkerque a l’expérience ainsi que sur un réseau d’institutions artistiques partenaires, l’ARC “Work” entend s’inscrire dans les débats sur le travail (artiste et non-artiste), sa métamorphose voire sa potentielle disparition. “Work” propose aux étudiants un contexte favorable à l’émergence d’une production plastique personnelle en construisant une programmation d’ateliers, workshops, conférences, expositions qui ouvre l’étudiant à des pratiques artistiques professionnelles connectées à l’actualité politique, sociale et environnementale. L’ARC “Work” interroge les relations entre art et travail de manière transdisciplinaire et transhistorique. Le monde du travail en général ainsi que les représentations qui en ont été faites forment la base sur laquelle sont ainsi mieux appréhendés les échanges, les relations et les structures du monde artistique. L’objectif de cette recherche est de permettre aux pratiques artistiques et culturelles de saisir les conséquences et les enjeux issus des modifications profondes qu’a subi l’activité du travail ces dernières décennies (mondialisation, chômage de masse, tertiarisation, uberisation, explosion du numérique).

Les scènes à l’épreuve des arts plastiques

 

Cet ARC se donne pour objectif de relier les pratiques scéniques contemporaines (théâtre et danse) et le champ des arts plastiques. En quoi et de quelle manière ces pratiques scéniques renouvellent-elles les esthétiques de la performance ? Qu’en est-il des interventions de plasticiens dans les arts et le spectacle vivant ? Qu’en est-il du statut des objets scéniques lorsque ces derniers sont produits par un artiste plasticien ? Comment, en regard des pratiques performatives inscrites dans le champ de l’art contemporain, penser les pratiques chorégraphiques contemporaines quand chorégraphes et danseurs sont invités à se produire dans des structures culturelles ?

  • facebook

SITE DE DUNKERQUE
    5 bis rue de l'Esplanade
    59140 Dunkerque
    +33 (0)3 28 63 72 93
 

 

SITE DE TOURCOING (SIÈGE)
    36 bis rue des Ursulines
    59200 Tourcoing
    +33 (0)3 59 63 43 20

CONTACT

MENTIONS LÉGALES

L’École Supérieure d’Art du Nord-Pas de Calais / Dunkerque-Tourcoing est un EPCC - Établissement Public de Coopération Culturelle pour l’enseignement supérieur et la recherche en art. Il est constitué depuis 2011 entre les Villes de Dunkerque et de Tourcoing, l’État et la Région Hauts-de-France.

L’ESÄ est une école supérieure publique habilitée par le ministère de la Culture et de la Communication. Elle est membre de l’Association Nationale des Écoles d’Art (www.andea.fr) et de 50°Nord-Réseau transfrontalier d’art contemporain (www.50degresnord.net).