Jean-François Bodart — jeudi 27 septembre 2018 — 14h-16h



Dans le cadre de PRIST Art & science, L'Esä invite Jean-François Bodart


« Les modèles animaux à l’ère de l’anthropocène : entre objets de science et individus à considérer »


Jeudi 27 septembre 2018 Site de Tourcoing — Salle Culture Générale 14h – 16h


Intervention : Cette intervention proposera de discuter de la manière dont à l'ère de l’anthropocène, l’homme s’est servi des modèles animaux afin de mesurer son propre impact et sa propre empreinte sur l’environnement. Nous discuterons les différents choix qui ont été effectués d’employer les animaux comme des sentinelles (observées dans leur intégrité, leur difformité ou leur mort), des indicateurs d’un ou de plusieurs dérèglements, ou de modifier les animaux pour créer des senseurs optimisés de l’environnement. En partageant une attitude réflexive, nous examinerons la nature des contrats moraux ou éthiques de plus en plus prégnants entre la société, les expérimentateurs et les animaux.


Bio courte : Jean-François Bodart est professeur des universités en biologie cellulaire depuis 2009, et vice-doyen aux relations internationales de la Faculté des Sciences et Technologies de Lille depuis 2017. Il est responsable d’une équipe de recherche au sein de l’UGSF et a publié plus de 70 articles scientifiques, revues et chapitres d’ouvrages. Il est également auteur d’un ouvrage sur l’embryologie expérimentale à destination des étudiants et développe une activité pédagogique innovante concentrée sur les pédagogies actives en petits et grands effectifs.