FLORA KATZ - Conférence

Dernière mise à jour : janv. 20

Jeudi 10 décembre 2020, de 9h à 11h - Visioconférence

dOCUMENTA (13), Kassel. Photo : Ola Rindal.
Pierre Huyghe, Untilled, 2011-2012, Entités vivantes animées et inanimées, fait ou non fait, Variable. Photo : O. Rindal.

Dans le cadre du programme Prist.

Lien de connexion : https://meet.google.com/lookup/cyoaau6wnw

En 2011, l'artiste français Pierre Huyghe crée Untilled, première œuvre qui agit comme un écosystème : au fond du parc Karlsaue à Kassel, des plantes psychotropes, une sculpture flanquée d'un nid d'abeille, des fourmis, un chien blanc avec une patte rose sont laissés à eux-mêmes après avoir été déposés par l'artiste. Suivront After Alife Ahead, (2017) et UUmwelt (2019) où un vocabulaire de formes se précise : au lieu d'être un objet fixe, l'œuvre est sensible à son monde, et se développe avec les aléas des rencontres entre le vivant et l'inerte. De quelle manière a-t-il élaboré ces pièces ? Quels enjeux esthétiques soulèvent-t-elle ? A l'aide de ses notes de travail, nous verrons en quoi ces formes proposent une critique écologique et non-anthropocentrée de notre monde. Flora Katz est doctorante à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, critique d'art et commissaire d'exposition. Sous la direction de Jacinto Lageira, sa thèse porte sur Pierre Huyghe. Elle a publié récemment : "An Aesthetic of the Possible", CURA 35 (2020), « Penser l'extinction avec Pierre Huyghe » dans Critique (Les éditions de Minuit, 2019) ; « Les notes de Pierre Huyghe », dans Dits et écrits d’artistes, (Le mot et le reste, 2018). Parmi ses projets d'exposition : Rien ne nous appartient, Offrir (Fondation Ricard, 2017), Editathon Art+Feminisms (Lafayette Anticipations, 2015-2017), La vie à elle-même (CIAP Vassivière, 2021). Elle est actuellement curatrice adjointe à la Fondation Luma Arles.