Études

1/11

Le premier cycle

La phase programme du premier cycle est un moment crucial où vont se dessiner des enjeux et se préciser les orientations de l’étudiant à travers l’acquisition et la mise en œuvre d’outils techniques, théoriques et sensibles.

Elle se déploie sur une temporalité de six semestres (trois années scolaires : Licence 1, Licence 2 et Licence 3).

La première et la deuxième année (semestres 1 à 4) sont des années d’initiation aux fondamentaux de l’œuvre (concepts, matériaux, outils, modes d’existence), communes à tous les étudiants. C’est le moment où l’étudiant intègre une dynamique de travail en approchant plusieurs champs de connaissances et de technicités, où il constitue un bagage avec les dimensions d’ouverture et d’apprentissage qui lui sont offertes. En fin d’année, il doit affirmer et confirmer son engagement lors d’une épreuve spécifique d’analyse et de synthèse pour le passage en L3.

La troisième année L3 (semestre 5 et semestre 6) est une année d’orientation et d’ouverture axée sur l’émergence du parcours individuel de l’étudiant. C’est la phase d’expérimentation pour la mise en œuvre d’un projet de fin de cycle avec une consolidation des outils théoriques et critiques et une ouverture au monde extérieur.

Le diplôme — DNA — 30 mn

Pour se présenter aux épreuves du Diplôme National d’Art, le candidat doit avoir obtenu 165 crédits européens (ECTS - European credits transfer scale).
La fin du semestre 6 est marquée par l’épreuve devant le jury du Diplôme National d’Art . Il constitue à la fois un seuil et un aboutissement pour l’étudiant : au cours de la rencontre avec le jury, l’étudiant fait un bilan de son parcours, présente le travail réalisé à partir de ses expériences dans et hors de l’école. L’examen permet d’évaluer ses acquis techniques et théoriques ainsi que sa capacité d’analyse quant à la formulation d’un projet futur.

Les épreuves du Diplôme National d’Art, d’une durée de trente minutes, consistent en un entretien avec le jury comprenant une présentation par l’étudiant d’une large sélection de travaux plastiques réalisés pendant le premier cycle, et d’un document écrit sélectionné parmi ceux réalisés pendant les semestres 5 et 6.

Après l'obtention du DNA, l’étudiant peut candidate au Master de l’Esä, poursuivre dans une autre école, ou encore débuter une activité professionnelle.

Le second cycle

La phase projet (Master 1, Master 2) conduit l’étudiant à la production d’un projet plastique personnel et à la rédaction d’un mémoire de fin d’études, dans la perspective du Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP) ayant grade de Master. La quatrième année (semestres 7 et 8) est une année charnière dans la phase de professionnalisation, avec un stage de cinq semaines, l’occasion d’une immersion des étudiants dans le milieu professionnel artistique et culturel.

Les ARC

La formation est assurée sur les deux sites de l’école : à Dunkerque et à Tourcoing.
Les axes pédagogiques ont, pour chaque site, une spécificité liée à l’environnement institutionnel, économique et culturel des villes et aux orientations spécifiques qui y sont développées. À Tourcoing, l’option Art structure une activité fortement liée aux nouvelles technologies, aux arts vivants, aux sciences. À Dunkerque, elle met l’accent sur la relation entre art et cité, sur l’inscription de l’art dans le territoire, questions particulièrement propices au développement de nos partenariats professionnels et académiques locaux en permettant des expérimentations en grandeur réelle.

Le mémoire

En 5e année, le projet plastique de long terme de l’étudiant, bénéficiant d’une autonomie réflexive et de l’acquisition des compétences nécessaires, est mis en production et cette réalisation est envisagée comme un objet cohérent pour une présentation et une diffusion publiques.

Cette mise en œuvre est accompagnée par la finalisation du mémoire.

Le travail d’élaboration du mémoire commence dès la 4e année pour trouver sa forme définitive en cours de 5e année. La direction de mémoire est effectuée par un binôme d’enseignants de l’école : un enseignant théoricien etun enseignant plasticien. Le mémoire permet à l’étudiant de consolider un positionnement théorique, critique et esthétique destiné à étayer ses recherches plastiques. 

Le Diplôme — DNSEP (grade de Master)

L’étudiant peut se présenter au diplôme dès qu’il a obtenu 270 crédits (ECTS).
Le diplôme est constitué de deux épreuves indissociables, la soutenance du mémoire (20 mn) au début du semestre 10 qui donne lieu à l’obtention de 5 crédits et la présentation des travaux plastiques à la fin du semestre 10 qui donne lieu à l’attribution de 25 crédits. Le jury du diplôme, constitué par la direction de l’établissement, est composé de cinq membres :
- un représentant de l’établissement choisi parmi les enseignants
- quatre personnalités qualifiées extérieures à l’établissement.

Le président du jury est désigné par le directeur de l’établissement parmi les personnalités qualifiées.
Les décisions sont prises à la majorité absolue. En cas de partage égal des voix, celle du président est prépondérante.
Les membres du jury du DNSEP chargés de la soutenance du mémoire, dont l’un est titulaire d’un doctorat, sont :
- un représentant de l’établissement
- l’une des quatre personnalités qualifiées.

 
Soutenance du mémoire — 20 mn

Les membres du jury reçoivent les mémoires des candidats un mois avant la soutenance. La soutenance du mémoire fait l’objet d’un entretien séparé de la présentation du travail plastique du DNSEP. Un jury spécifique reçoit chaque étudiant pendant vingt minutes, au cours desquelles il doit rendre compte du contenu de son mémoire et répondre aux questions qui lui sont adressées.

L’épreuve plastique — 40 mn

Les candidats passent le diplôme individuellement et présentent leur travail dans les locaux de l’école ou d’autres lieux de leur choix.

Le site de Dunkerque développant dans le cadre de son second cycle une réflexion sur les dispositifs d’expositions, en particulier dans l’espace public, la majorité des présentations du DNSEP se font hors les murs de l’Esä. Un entretien portant sur la démarche artistique, la production plastique et le mémoire a lieu à cette occasion. L’étudiant présente et argumente ses recherches plastiques, et répond aux questions posées par les membres du jury. 

Admission

Concours d’entrée en première année

Pour accéder aux cursus de l’Esä, les candidats doivent être titulaires d’un baccalauréat (ou d’un diplôme français ou étranger équivalent) sauf dérogation exceptionnelle accordée par la direction.

L’admission en première année se fait sur concours (avril/mai).

Une seconde session peut être programmée, généralement en septembre (se renseigner auprès de l’administration).

Les candidats, titulaires ou en préparation d'un baccalauréat français ou d'un titre admis en équivalence et les détenteurs étrangers d’un équivalent du Bac, devront s'inscrire via le portail national de coordination des inscriptions dans l’enseignement supérieur Parcoursup.

Calendrier Parcoursup :

Du 22 janvier au 12 mars : inscription et formulation des voeux.

Le 2 avril : dernier jour pour confirmer les voeux et renvoyer les pièces demandées (concernant l’Esä : bordereau d’envoi Parcoursup et chèque d’inscription au concours d’un montant de 30€ à l’ordre de l’Esä Npdc Dunkerque-Tourcoing).

Ne candidatent pas via parcoursup mais via le formulaire ci-lié, les candidats sans le BAC qui postulent en 1e année et les redoublants.

 

Le concours consiste en :
- une épreuve écrite dont le sujet traite de l’art et de la culture, évaluant la culture générale ainsi que la maîtrise de la langue française des candidats,
- un test de langue étrangère (anglais),
- une épreuve de pratique plastique (plusieurs sujets sont proposés),
- un entretien avec un jury (présentation d’un dossier de travaux personnels) composé de trois enseignants nommés par le directeur, et parfois d’un étudiant. L’entretien a pour objet de mesurer le parcours et la motivation du candidat.

Admission en année 4 (semestre 7)

L’admission au semestre 7 est subordonnée à l’obtention du Diplôme National d’Art (DNA) et à l’avis de la commission d’admission en deuxième cycle. Un étudiant peut aussi se porter candidat à l’admission s’il a obtenu 180 crédits européens.

Admission en cours de cursus

L’intégration en cours de cursus est également possible.
Le candidat à l’admission dépose un dossier artistique et pédagogique auprès de l’établissement dont il veut suivre le cursus. Le dossier comprend un descriptif détaillé des enseignements suivis, des éléments relatifs à sa pratique artistique et, le cas échéant, des activités professionnelles antérieures.
Pour être recevable à l’admission aux semestres 3, 5 et 9, les candidats doivent justifier respectivement de 60, 120 et 240 crédits européens.

Pour les diplômes obtenus hors de l’Union européenne, ou d’un État partie, à l’accord sur l’espace économique européen, ces derniers feront l’objet d’un contrôle de leur comparabilité avec les diplômes français. Le candidat passe alors un entretien avec la commission chargée d’évaluer son niveau pour intégrer le cursus demandé.

Les candidats issus d’écoles étrangères, ou non francophones peuvent intégrer l’école sous réserve d’être titulaires du TCF (Test de connaissance du français), niveau B2. L’épreuve est équivalente à celle à laquelle sont soumis les étudiants ressortissants de pays francophones, cependant un test de langue française s’y ajoute. Le concours peut s'aménager à distance.

Inscription

Droits d'inscription

boursiers : 410€

non boursiers : 650€

hors UE : 800€

FLE-A : 3500€ (cf. plaquette FLEA)

 

Le règlement de la CVEC d'un montant de 91€ s'ajoute à ces droits d'inscription. Elle est destinée à favoriser l'accueil et l'accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants et à conforter les actions de prévention et d'éducation à la santé réalisées à leur intention. La création de la CVEC s'accompagne de la disparition de la cotisation pour la sécurité sociale étudiante. L'acquittement de la CVEC s’effectue en ligne sur https://cvec.etudiant.gouv.fr/ 

Vous pouvez être exonéré du paiement de la CVEC si vous êtes boursier, dans les deux cas vous obtiendrez, à l'issue de la démarche, une attestation à fournir obligatoirement. Nous ne pourrons pas finaliser votre inscription sans cette attestation.

 

Sécurité sociale : 

Depuis la rentrée 2018, la loi ORE (Orientation et Réussite des Étudiants) a réformé la Sécurité Sociale Étudiante :

– étudiants français ou étrangers déjà en France : vous êtes rattachés au régime de vos parents ou à la CPAM, sous le n°INSEE déjà connu ;

– nouveaux étudiants étrangers à la rentrée 2020 : s'inscrire OBLIGATOIREMENT, à la suite de votre inscription à l'Esä, en vous connectant sur le site  https://etudiant-etranger.ameli.fr/#/  pour vous inscrire à la Sécurité Sociale en France, gratuitement. C'est la seule procédure qui vous permettra de bénéficier d'une couverture sociale. 

 

Dossier social étudiant : 

La procédure de constitution du Dossier Social Étudiant pour l'année universitaire 2020-2021 (demande de bourse et/ou de logement en résidence) se déroule du 15 janvier au 15 mai 2020 (date limite).
Vous devez constituer votre Dossier Social Étudiant en vous connectant sur https://www.messervices.etudiant.gouv.fr/

Accès aux guides dématérialisés (guide du Dossier Social Étudiant, guide des résidences universitaires)

https://fr.calameo.com/accounts/1741022

  • Instagram - Black Circle
  • Instagram - Gris Cercle
  • MEDIAPART 2
  • facebook

SITE DE DUNKERQUE
    5 bis rue de l'Esplanade
    59140 Dunkerque
    +33 (0)3 28 63 72 93
 

 

SITE DE TOURCOING (SIÈGE)
    36 bis rue des Ursulines
    59200 Tourcoing
    +33 (0)3 59 63 43 20

CONTACT

MENTIONS LÉGALES

L’École Supérieure d’Art du Nord-Pas de Calais / Dunkerque-Tourcoing est un EPCC - Établissement Public de Coopération Culturelle pour l’enseignement supérieur et la recherche en art. Il est constitué depuis 2011 entre les Villes de Dunkerque et de Tourcoing, l’État et la Région Hauts-de-France.

L’Esä est une école supérieure publique habilitée par le ministère de la Culture et de la Communication. Elle est membre de l’Association Nationale des Écoles d’Art (www.andea.fr) et de 50°Nord-Réseau transfrontalier d’art contemporain (www.50degresnord.net).